Dauphiné Libéré – Les Catalins – 2016 03 24

articles Dauphiné Libéré PJR les catalins 2016 03 24

 

LYCÉE DES CATALINS

Messieurs, tenez-leur la porte…

L’un des ateliers portait particulièrement sur le respect des uns et des autres, quelles que soient leurs différences.

Les élèves du lycée des Ca­talins ont de nouveau or­ganisé la Journée de la jupe et du respect. Un travail ef­fectué par une classe de seconde « sanitaire et social » a vu défiler 150 de leurs cama­rades des sections profes­sionnelles et techniques pour  aborder avec eux les préjugés qui ont parfois la vie dure. L’apparence, la ru­meur, l’homophobie,  la stig­matisation des métiers et du genre sont autant de thèmes qui ont fait l’objet de la ré­flexion évoquée dans une vi­déo réalisée en grande partie dans  la cour· de l’établisse­ment et d’un quiz sur les con­naissances de chacun liées au respect. Le but de la dé­ marche étant de sensibiliser les jeunes au respect indis­pensable  qui est dû à. cha­cun. Des:exemples concrets ont été employés pour tenter de faire évoluer certains comportements. Notamment ces  garçons qui,  dans  un groupe de potes, manquent parfois de galanterie avec les demoiselles…  L’action a été réalisée en partenariat  avec l’Association de lutte contre le sida avec  l’encadrement de Sandrine Tortel et Sylvai­ne Reynet,  infirmières, Fa­bienne Torchet, documenta­liste, et Nathalie Bonnard, enseignante. Un groupe de travail a également participé au projet Cat Woma…

 

Lutter contre les idées reçues

À nouveau cette année, Sylvaine Reynet et trois collègues Mmes Tortel, Torchet, Bonnard ont organisé la journée de la Jupe afin de réaffirmer les notions d’égalité, le respect filles-garçons,  de 9h à 12h et de 13h à 15 h. Elles travaillent en partenariat avec I’ALS. La salle est partagée par six ateliers animés de façon dynamique par les élèves de seconde santé et sociale. C’est une journée de prévention sur le respect, contre l’ho­mophobie, les préjugés, le racisme, les harcèlements. Selon S. Reynet, les mentalités sont bien ancrées et n’évoluent pas assez vite. Le 8 avril, les élèves se rendront à Lyon, journée organisée par l’As­sociation de lutte contre le sida. Ces dernières décennies, les fem­mes ont gagné du terrain mais il reste beaucoup à faire..

 

Tagués avec : ,